Podologie du sport

La pratique d’une activité sportive, quelque soit la discipline expose l’organisme de part l’intensité et la répétition des contraintes (ondes de choc, vibrations, structures du terrain,…) à des troubles musculo-squelettiques (muscles, ligaments, articulations,…) et peut devenir source de pathologies des membres inférieurs et du rachis.

 

Le travail du podologue du sport est de prendre en compte l’ensemble du corps, la pratique du/des sport(s), le terrain ainsi que le chaussant, mais aussi et surtout la technicité du geste (mouvement spécifique au(x) sport(s) et fréquence d'éxécution).

La prise en charge pluri-disciplinaire (médecin du sport, kinésithérapeute, ostéopathe, préparateur physique et entraineur) est une part très importante de la prise en charge thérapeutique du patient. 

N’importe quel sportif peut être amené à consulter quelque soit son niveau :

  • Les sports collectifs (rugby, handball, volley, basket, foot) et individuels (running, marathon, trail, golf, triathlon)

  • Les sports portés (cyclisme, équitation)

  • Les sports de raquettes (tennis, pelote basque, badminton)

  • Les sports de glisse (ski, roller, patinage)

La répétition des mouvements répétés et intensifs au cours de la pratique du sport, est pourvoyeuse de pathologies spécifiques qui touchent les muscles, les tendons, les ligaments, les articulations et les os.


On observe différentes causes aux pathologies rencontrées par nos patients.

Une partie des pathologies est due à des problèmes d'épine irritatatives d'appuis plantaire (EIAP) qui sont des zones de douleurs conscientes ou inconscientes par le patient. Celles-ci modifieront la posture du patient.

Une autre partie est la conséquence d’une pronation excessive. Bien que normalement présente (pour l'amorti et la stabilité), l’excès de pronation est souvent néfaste pour l’organisme. 

D'autres pathologies seront liées à des perturbations sur d'autres capteurs, ou sur d'autres sphères...

o La chaussure


Le podologue du sport est là pour corriger les défauts de posture mais il peut également prodiguer de très bon conseilspour vous orienter vers un type de chaussure assez précis 

Qu'en est-il de la durée de vie d'une chaussure?

 

Elle ne se détermine pas uniquement par l’usure extérieure des matériaux de la chaussure mais surtout par la diminution de ses qualités (amorti, stabilité…).

Pour les chaussures de running, on peut chiffrer la durée de vie d’une chaussure entre 600 et 1200km et en générale elle ne dépassera pas 1an max 2.

 

o Le podologue du sport:

 

Il confectionne des semelles sur mesure  adaptable dans les chaussures d'entrainement comme dans les chaussures de compétition. Ces orthèses représentent un véritable traitement évolutif au cours de la saison sportive (les appuis du sportif évoluent en fonction des entrainements).

Son rôle dans le sport est PREPONDERANT. Il intervient chez l'athlète en préparation avant les compétitions et il peut prévenir les problèmes statiques ou dynamiques ou effectuer  des corrections sur des pathologies apparues à  l'entrainement.

Lors des compétitions, il intervient sur ces mêmes pathologies cutanées qui peuvent apparaitre rapidement.

Après les compétitions, le podologue traite les pathologies survenues pendant la compétition.