RUNNING / TRAIL RUNNING

Au running les pathologies sont la conséquence de 3 facteurs simples

1/ LE SURENTRAINEMENT

.         le stress mécanique/

la vie laisse peu de temps libre. Il faudra mieux privilégier plusieurs petites sortie que quelques longue sorties.
Cela permettra d'avoir le meme volume global sur une semaine sans se casser (préparation physique)

.         l'état de fatigue et récupération /

concernant le temps de sommeil, les sportifs qui dorment 8h/nuit au moins ont un risque de blessures diminué de 68%

2/ LES FACTEURS EXTRINSEQUES

- les chaussures (pas adapté / usées)

- le terrain

- matos

- soins / matos préventifs (ex: compeed à proscrire ...)

- ...

3/ LES FACTEURS INTRINSEQUES

Dysfonction :                                                                                     VS                                                    Organique

- articulaires

- musculaires

- ligamentaires

- neurales

- viscerales

- vasculaires

- préférences

- cognitives

On prendra en charge préférentiellement en 1ere intention le système global, plus que le local, car douleur chronique.

PREVENTION

-> au cours de la saison :

          - connaitre son matérie / le milieu environnemental

          - soin de pédicurie si hyperkératose

          - tannage du pied

-> juste avant la course :

          - tannage du pied

          - soin de pédicurie (2sem avant la course)

          - préparation chaussure & chaussettes quelques jours avant la course

SOINS AU CABINET

observation statique

observation dynamique (PDN, sur tapis de course)

TMI

Semelles orthopédiques

K-taping / crosstape

Renforcement musculaire (en fonction des préférences posturales)

conseils sur la technique de course

conseils sur les chaussures

-> etude dynamique:

l'utilisation du tapis modifie légèrement le pattern de course du sportif 







 

-> conseils sur la technique de course

faut-il courir arrière, médio, avant pied ?
le plus important est l'adaptabilité et la capacité du runneur / traileur à "switcher" d'un technique à l'autre 

/ EFFET DE TRANSITION ATTAQUE ARRIERE PIED -> ATTAQUE AVANT PIED

.         

SYNTHESE DE PLUSIEURS ETUDES

/ AUGMENTATION DE LA CADENCE DE FOULEE (Fréquence de pas/min)

.         les effets de l'augmentation de la cadence de 150 (+/-10) à 180 (+/-10)

-> Conseils sur le choix de la chaussure :

le choix de ses chaussures dépend d'une multitudes de facteurs / caractéristiques:

- préférences posturales

- pathologies

- universelles

- drop (différence entre l'arrière et l'avant)

- stack (hauteur de la semelle à l'arrière)

- fit (largeur médio-pied)

- toes box (largeur avant pied)

- flex d'avant pied (souplesse avant pied)

- amorti -> absorbeur d'onde de choc

légèreté Point important car plus vos chaussures sont légères moins vous vous fatiguerez réduisant ainsi les risques de blessures (choisir une chaussure d'un poids inférieur à 300Gr)

- type de laçage

contrefort postérieur (renfort de la partie postérieur de la chaussure qui a pour but de maintenir l'arrière pied du coureur dans sa pratique). 

- hauteur sous malléolaire de la tige (éviter tous frottements et contacts entre malléoles et la chaussure). 

- nature et renfort de la mèche